Reiki

Je suis membre affilié en tant que praticien, maître enseignant et formateur agréé par la LFRU.

 

Le Reiki est une méthode douce et relaxante qui aide à surmonter stress, fatigue ainsi que les états dépressifs.

Il accompagne favorablement les processus de guérison, ainsi que les fins de vie. Il aide le corps à éliminer les toxines et soulage certaines douleurs.

Le terme Reiki est un mot Japonais désignant Energie de Vie Universelle. Cette énergie est partout et n’appartient à personne ni à aucune méthode en particulier. 

Le Reiki est défini par des initiations, des techniques spécifiques et énergétiques proches des arts martiaux.

Toutefois à l'origine, ce sont les moines bouddhistes d'origine hindoue qui ont amené les techniques du Reiki de l'Inde en Chine puis au Japon. Ces techniques ont été puisées dans l'antique tradition Yogique et Ayurvédique basée sur les pratiques de rituels autour des nombreuses divinités du panthéon indien: pratique tantriques et utilisations des symboles.

Lorsque ce savoir a été introduit au Tibet puis en Chine, il a été confronté aux pratiques de l'ancienne religion du Tibet (Bön) et des traditions taoïstes chinoises. Ceci a donné naissance à un bouddhisme tantrique au Tibet, le Vajrayana Dogzchen et en Chine au Chen yen et au Ten tian qui sont également des formes de bouddhismes ésotérique. A travers le Mi-tsoung (Mikkyo Japonais) il s'adressait aux pratiquants engagés sur un chemin de réalisation individuelle en une seule vie.

Plus tard, deux moines japonais Saisko et Kukaï, l'un représentant le Tendaï (Ten Taï chinois) et l'autre le shingon (Chen yen chinois) iront chercher toutes ces connaissances en Chine et les apporterons au Japon. Ils les adopteront là aussi aux religions traditionnelles japonaises en particulier au shinto en y introduisant un certain nombre d'éléments chamaniques typiquement japonais.

A partir du Japon, nous assisterons à une réduction encore plus importante de l'utilisation possible de l'énergie universelle. Plus aucune connaissance de la circulation de l'énergie dans les lignes énergétiques ou dans les centres énergétiques du corps n'est nécessaire, il suffit de devenir un canal par lequel l'énergie passe et d'imposer les mains à n'importe qu'elle partie du corps ou de permettre à l'énergie d'être transmise par le souffle ou par les yeux. Dans le cas de la pratique populaire du Reiki, la simplicité est extrême, plus besoin ni de centre énergétique et encore moins de ligne énergétiques.

                                                                                                            Humilité et fierté

                                                                                        Chacun est initié au niveau ou il se trouve.

                                                                                        Chacun pratique au niveau ou il se trouve.

                                                                                        Chacun ne peut faire qu'avec ce qu'il est.

 

 

Mikao Usui

La question est : que vient faire Mikao Usui dans cette histoire?

 

A 5 ans, Mikao est envoyé dans un monastère bouddhiste Tendaï proche du Mont Kurama. Dans ce temple Tendaï, il s'intéressera au Mikkyo (l'école secrète).

Le Mikkyo l'a mis en contact avec des moines shingon (Chen yen chinois); encore plus versés dans les connaissances secrètes.

De même, sa pratique du Kiko (le Qi gong japonais), lui a permis d'étudier les multiples méthodes de bien-être, de santé et de guérison qui sont une facette fondamentale de la pratique des anciens maîtres chinois qui ont transmis ces méthodes aux Japonais.

L'une des branches du Kiko est la pratique de la guérison à distance le Rei jyutsu ka. La plupart des Kanji (symboles Reiki) trouvent leur origine soit dans le Sanscrit, soit dans la calligraphie chinoise et sont encore pratiqués aussi bien dans le Tendaï que le shingon. Le but des pratiques le Kiko comme le Reiki visent à permettre à l'énergie de circuler librement à travers le corps: à cet effet la pratique utilise des techniques de respiration de mouvement et des postures de paroles de récitations ou de chants.

Au cours de son éducation, il apprendra tout ce qu'il a transmis dans le cadre du Reiki.

Au cours du mois de mars 1922,  son Maître l'envoie sur le Mont Kurama pour y pratiquer la "méditation de l'étoile du matin" pendant 100 jours.

Habituellement, le Mikkyo rejette les pratiques ascétiques, sauf celle de la "méditation de l'étoile du matin" et uniquement pendant une période restreinte, avec comme but de raffermir la volonté.

Elle se pratique à proximité d'un des nombreux petits temples consacrés au Bouddha Vairochana, au sommet d'une colline ou d'une montagne. Usui, quant à lui, interrompt sa méditation au bout de 21 jours, moment de son satori.

Le mois suivant, il crée sa première école à Tokyo, dans laquelle il enseigne principalement la méditation, le Sanmitsu (les 3 secrets), ainsi que l'imposition des mains qui suivent les lignes énergétiques ainsi que les 3 Tan tien (centres d'énergie) et sur les Chakras comme certain le prétende.

Tout doucement, Usui introduira d'autres éléments dans son enseignement, en particulier la cérémonie de Reiju (initiation ou transmission répétitive de la force) et d'autres impositions des mains telles qu'elles sont utilisées par son ami et élève Egushi. Il utilisera également un système de grade (ceintures) tels qu'ils sont enseignés dans le judo de Jigoro Kano. Il traite lui-même tous ces élèves et les initie à sa pratique leur expliquant qu'une fois initiés, ils sont définitivement reliés à l'énergie Reiki.

Mikao Usui quitte son corps physique le 9 mars 1926 dans la ville de Fukuyama.

 

                                                    Le plus grand mérite de Mikao Usui aura été de rendre accessible, au plus grand nombre,

                                               les secrets et les pratiques énergétiques, en les sortant du secret des temples et des monastères.

 

                                                                                                                           Le Reiki est force de vie
                                                                                                                          Il est énergie universelle
                                                                                                            Qui coule librement en chacun de nous
                                                                                                                    Reconnaître le Reiki chez l’autre
                                                                                                                        C’est le voir comme un frère
                                                                                                                         Le Reiki est paix et sérénité
                                                                                                                                Eternel et immuable

 

Rappel : Le Reiki n’est pas un traitement médical mais un renforcement énergétique et ne dispense en aucun cas d’un traitement médical approprié.